Valensole - Claude Lavoie Photo

Valensole

Valensole

Nous prévoyions ne passer que quelques heures dans les hautes gorges du Verdon. Mais comme on sous-estime souvent les difficultés, de même sous-estime-t-on parfois l'agrément : y ayant pagayé et nagé toute la journée, nous ne les quittâmes qu'en fin d'après-midi.

Après avoir quelque peu cherché notre chemin, nous atteignîmes à la tombée du jour le plateau de Valensole, pour y voir les champs de lavande. Le ciel jusque-là dégagé s'était voilé de nuages, et le vent était tombé complètement.

À cette heure avancée, les paysans et autres travailleurs ayant regagné leur foyer, les champs et chemins étaient déserts; seules les abeilles, affairées encore à la visite des fleurs, emplissaient de leur bourdonnement l'air immobile.

Séparé du groupe, j'allai seul au gré de ma curiosité, tantôt sur les chemins, tantôt dans les champs, y frôlant de la paume de la main les épis. Quoique les arbrisseaux n'eussent pas encore atteint leur pleine hauteur, la lavande embaumait déjà la garrigue.

La monture avançant au pas, je n'ai rien entendu à leur approche; je n'aperçus la cavalière que lorsqu'elle fut à ma hauteur. Elle me dépassa sans me regarder ni dire mot, continuant sans hâte sa route vers son invisible destination.

Photo précédenteRetour à la page des miniatures.Photo suivante

Date de la photo : juin 2006